Saviez-vous, jeunes gens cultivés, que, en ces temps d’éradication ou de dégénéréscence animales, le Hot Snake est une espèce en voie de perdition ? Perché sur les monts de San Diego ou vivant près de ses étendues désertiques, le bel invertébré sort rarement de sa tanière. Pourtant tous les deux ans à peu près, le Hot Snake se révèle à nous. Paré de ses plus belles couleurs, écailles luisantes et réfléchissantes, il fascine de par son regard franc et ses crocs bien plus acérés que ceux de tous les lions de la Terre. Unique en son genre, il se déplace à la vitesse d’un cheval au galop et frappe ses victimes de son venin ravageur. Attention ! Celui-ci crée un tel état de dépendance qu’il peut en être mortel ! Des chercheurs ont en effet eu la chance de l’analyser. Ils ont constaté que ce fluide était saturé en punkonoisoïdes gras. Une fois administré, il provoque sur sa proie des secousses incontrôlables surtout au niveau des jambes. Certaines personnes agressées ont déclaré avoir ressenti comme une vague de frissons chaleureux et intenses. Bizarre de la part d’un animal à sang froid ! En cela ça rapprocherait peut-être le Hot Snake du Jehu, autre reptile légendaire de Californie. Une autre particularité du Hot Snake, c’est sa langue. De type Froberg, à savoir pointue et vicieuse, elle est, et ce qu’elle soit caressante ou fouettante, chargée d’émotions envoûtantes. C’est un animal agité qui serait de plus en plus sur le qui-vive. Ne pensez donc pas à l’apprivoiser. Contentez-vous de l’approcher. Laissez-vous charmer et faites-vous avaler comme un rat vivant. Vous verrez ainsi ce que le Hot Snake cache vraiment au fond de ses entrailles.
[chRisA]

Véritable tuerie ! Troisième album, un poil plus posé et réfléchi que les précédents, mais toujours cette énergie démoniaque et cette voix qui nous rappelle combien Drive like Jehu nous manque… Indispensable !
[mg]

(LP – Swami)