Le concept de cet album repose sur une réflexion profonde et vitale: Anders Leben!? Vivre différemment !? La présence du point d’exclamation signale une urgence et le point d’interrogation soulève la question. Avec l’immense indien qui fait la couverture, la photo de Jack Nicholson et un extrait du film, « vol au-dessus d’un nid de coucous », le chef-d’oeuvre de Milos Forman constitue la toile de fond. Au premier plan, Yage dans toute sa splendeur musicale. Le groupe tenait a faire quelque chose de different et nous avait promis des chansons plus complexes et réfléchies. Pari tenu ! Dès l’ouverture, avec le magnifique « we lost beauty » jusqu’à « save the fear slave », les cinq allemands nous apparaissent au sommet de leur art. Plus posé, plus émouvant et plus mélodique que jamais, Anders Leben!? libère des bijoux de subtilité et de maîtrise qui nous rappellent les grandes heures de groupes comme Moss Icon et Indian Summer. De l’emo comme il ne s’en fait presque plus… Tous les musiciens ont incroyablement progressé et techniquement ils servent avec finesse une musique totalement en adéquation avec les textes chantés ou parlés d’Oliver. L’homogénéité de cet album en fait sa force. Sa richesse en fait sa beauté. Oliver, Nikita, Stephen, Daniel et Marc sont des gens sensationnels qui ont fait avec tripes, cervelle et électricité un album exceptionnel. A l’heure où le groupe pense mettre bientôt un terme à leur aventure musicale, je n’ai plus qu’une seule chose à vous dire: votre discotheque se doit de posséder ce diamant éternel.
(merci a Benoist et Christophe)

(Albulm – Ebullition)