Si le terme de post rock signifie quelque chose pour vous, alors ce collectif de huit personnes pourrait sans doute se rapprocher de votre définition. En réalité, Cerberus Shoal propose une musique riche, aérée et variée dans laquelle le public de musique répétitive (Steve Reich) se retrouvera aussi bien que celui, parfois identique, du krautrock (Can). Ici, par l’intermédiaire d’instruments nombreux (congas, trompette, guitare, xylophone, basse, piano, flute, radios, clavier, etc.), le groupe arrive à recréer un univers étrange et pesant, dans lequel chaque émotion prend le temps d’être exprimée. On pense parfois au travail des Canadiens de Godspeed You Black Emperor tant les ambiances prédominent dans la musique de ces deux groupes. Et si la France n’a pas encore découvert ce groupe grandissime, alors que leur renommé aux Etats-Unis n’est plus à démontrer, la sortie de ce disque chez Pandémonium devrait rattraper ce retard. Aussi beau et envoûtant que la superbe pochette dans laquelle ce disque vous est présenté. Merci bien.

(cd 8 titres – Pandemonium)