Comme nous l’avait annoncé leur précédent album « EEVIAC », Man Or Astro-Man ? continue d’orienter sa surf-music dèjà terriblement moderne vers des sonorités de plus en plus noise. Et ce n’est pas la production de Steve Albini (une nouvelle fois) qui va dissiper l’effet ! Après un premier titre à tendance trip-hop, le combo le plus atypiquement abracadabrant du moment nous balance son lot de tubes surf-expérimentaux. Certes, la dérive noise et les expérimentations de plus en plus nombreuses limitent l’aspect dansant par rapport aux précédents albums. Mais comment en vouloir au groupe quand on se surprend, à l’écoute de cet album, d’apercevoir la rencontre idéale entre le meilleur de Shellac et les anciens disques de Man or Astro-Man ? Les fils spirituels de Dick Dale semblent avoir de plus en plus besoin d’aller voir ailleurs (même si on retrouve quelques classiques à tendance surf), et c’est la chose la plus intéressante qu’un groupe puisse faire pour son 14e disque ! Qui a dit que la surf-music était un style basé sur la tradition, un style qui ne pouvait jamais expérimenter ? Aucun problème, nous resterons toujours fans de ce groupe unique, à voir sur scène.

(Album – Touch’n’Go/Epitaph)