Non, vous ne rêvez pas, c’est bien un nouveau disque des terroristes de Nation of Ulysses que nous livre, sur un plateau, Dischord. Et si l’objet n’a pas encore fait grand bruit de ce côté-ci de l’Atlantique, c’est sans doute parce que ce style est passé de mode, ou parce que le label n’a jamais été un grand spécialiste de la promo forcenée. En attendant, c’est tout de même 10 nouvelles tueries dissimulées jusqu’à maintenant dans des caves humides, que nous balance l’un des groupes les plus charismatiques du label (seuls Shackedown, Last Train to Cool et P-Power sont déjà présents sur album, mais les versions sont ici différentes, notamment le bien joli P-Power !). Heureuse coïncidence, le disque (enregistré en septembre 1992) sort à l’occasion des 20 ans du label… Nous ne devons pas être les seuls à croire en une réputation légendaire ! Bref, si ces 10 titres ne font pas office de nouvel album, et s’ils ne sont pas sortis à l’époque, c’est que ces bandes sont tirées d’un enregistrement 4 pistes… et que, logiquement, le son qui en découle n’est pas phénoménal. Mais je sais bien que tout fan qui se respecte ne s’arrêtera pas à si peu… Imaginez, 7 nouveaux titres, totalement inédits de Nation of Ulysses ! Et des versions quasi live de Shackdown, Last Train to cool et P-Power ! Je ne parle pas d’un début de passage vers les Make Up (le groupe sixties qu’ils ont formé après le split) mais de pure énergie punk, de pur Nation of Ulysses ! Comment résister à cette furie tendue au maximum, à ces guitares maniaques, et ces mélodies pourtant superbement recherchées… Presque 10 ans après, c’est un joli retour (malheureusement éphémère) des tueurs en série de DC ! Attention tout de même, vu le son, ce disque est réservé à un public averti. Mais les amateurs de Nation ne seront pas surpris…

(Album – Dischord)