On se souvient de ces cyclistes, adeptes du mathrock pied au planché, du bicross baston, et de la descente sans frein. Un joli cdep en 2008 puis plus rien. Avec ce nouveau 6 titres, le trio revient plus en forme que jamais. Toujours partisan des morceaux faisant mal au crâne, Velooo y va à l’énergie, dans la tradition noise rock, avec une guitare bien bavarde, mais toujours pas de chant. Et contrairement aux amateurs de Don Caballero, épuisants de technicité, eux, se veulent rock avant tout, avec du cambouis sur le pantalon. Pas du genre à freiner. Je ne les ai jamais vu en concert, mais cette furie doit être sacrément contagieuse. Et c’est bien ce rythme sans retenue qui fait défiler ces six titres instrumentaux sans sourciller (même si un peu de chant aurait humanisé la chose). 35 minutes sans aucune baisse de régime dont vous risquez de ne pas sortir indemne, contrairement à ce qu’insinuait le titre du disque. Et c’est bien tout le mal que je vous souhaite. Terrain accidenté et bicross sans frein sont au programme. A défaut d’être sans danger (pensez aux aspirines), l’exercice est au moins furieusement excitant !

(LP+CD – ATRDR)