« Alter Ego » avait été sans conteste LA série grand public de 2011. Difficile en effet de résister à sa mécanique narrative géniale (6 tomes pouvant se lire dans n’importe quel ordre mais qui chacun éclaire l’intrigue sous un angle différent) et à son scénario, dopé à l’adrénaline, hautement addictif ! On pensait qu’ « Alter Ego » et ses scénaristes s’étaient arrêtés sur ce coup de maître. Visiblement on avait eu tort. Car voilà que sort, quelques mois plus tard, un dernier tome, dans un timing commercial parfait. Car « Ultimatum » vient en fait clore la saison 1 tout en annonçant, vous l’avez compris, une saison 2, prévue cette fois en 4 tomes, à paraître en 2013. Habile…

Difficile de dire si tout cela avait été prévu dés le départ par Lapière et Renders, le duo aux commandes. En tout cas, la lecture de cet épisode ne laisse deviner aucun bricolage scénaristique ni rajout approximatif, « Ultimatum » venant au contraire s’insérer parfaitement dans ce gigantesque puzzle narratif. Une conclusion en fait intéressante à plus d’un titre : sorte de synthèse globale, elle vient résumer l’ensemble de l’intrigue aux ramifications tout de même assez complexes (après la révélation par une équipe de scientifiques, le Simorg, que les « consims » –les êtres humains conçus simultanément- sont connectés entre eux et dépendent les uns des autres pour leur santé et surtout leur vie, la découverte, d’abord utilisée à des fins humanistes –protéger des alter-egos pour donner plus de chance de bien vivre à un individu- a rapidement donné lieu aux pires dérives, notamment sous la pression de la National Security Agency américaine) par l’entremise d’une belle trouvaille narrative : une bande de 5 cases qui revient à intervalles réguliers, à cheval sur 2 pages (en parallèle aux différentes scènes de l’épisode), dévoilant le témoignage vidéo posthume de Suzanne Rochant. Elle apporte bien sûr également des réponses aux questions jusque là restées en suspens : Fouad est-il réellement mort et, si oui , qui l’avait fait tuer? Camille et Miep parviendraient-elles à aller au bout du plan de Fouad avant qu’on ne les retrouve ? Miranda Grynson était-elle sincère quand elle disait ne pas être au courant des dérives dont Fouad lui parlait ? Entre autres…Et tout aussi important à mes yeux, elle montre les personnages sous leur vrai jour. Car jusque là perçus au travers des yeux d’autres protagonistes et de leurs préjugés, Noah Mendez, Jason Owl, Kaïji Urasawa ou même Park se révèlent cette fois tels qu’ils sont…Une fin de saison très convaincante !

 

(Série – Dupuis)