TheGladHusbands_GodBlessEncore une nouvelle découverte du label luxembourgeois Whosbrain records, qui continue de sortir les disques plus rapidement que je n’arrive à les chroniquer. Et quelle découverte ! L’album de ces italiens est un condensé incroyable de la musique noise des 90’s. Ces gars là n’ont rien inventé, mais leurs connaissance dans le domaine est impressionant. De la furie arithmétique d’un Dazzling Killmen (souvent) aux subtilité pensives d’un Enablers (parfois), The Glad Husbands réunissent un bon paquet des références du genre dans leurs compos. Résultat : huit titres intenses (32 minutes en tout) et tout simplement démoniaques. Pourtant, aucune impression d’écouter des suiveurs, l’exercice est trop bien assimilé pour ça. Les gars savent tour à tour jouer avec les difficultés pour plaire aux matheux (mais sans jamais relâcher la pression), rentrer dans le lard, plus violemment qu’un bouc en colère, ou tout simplement toucher les plus sensibles avec de sublimes respirations. Rares sont les groupes aussi complets. On en oublierait presque les quelques défauts du disque. Les amateurs devraient se régaler.

her first big machete:

the day he made up his mind: