orbitalAttention, ceci n’est pas un nouvel épisode d’ »Orbital » ! Comme son sous-titre l’indique, il s’agit en fait d’un hors série qui inaugure (numéroté 1, il est visiblement appelé à avoir des successeurs…) une série parallèle à la série mère. Ses objectifs sont multiples : peut-être faire patienter les lecteurs jusqu’à la sortie du tome 6, « Résistances », qui doit clore la troisième mission du duo de diplomates de l’ODI (Office Diplomatique International) Swaney/Izzua, offrir un espace de liberté aux 2 auteurs qui leur permette de mettre un coup de projecteur sur des aspects de leur univers qui leur sont chers, mais aussi, soyons clairs, optimiser le succès d’ »Orbital ».

Un hors-série qui se présente comme un livre hybride, mêlant bande dessinée, avec quelques récits courts (au nombre de 4, comprenant de 3 à 24 pages, pris en charge par d’autres dessinateurs, comme Homs ou Toledano), coups de projecteur sur des peuples singuliers déjà rencontrés dans les missions d’ »Orbital » (comme les Rapakhuns ou les Acherodes) ou certainement appelés à apparaître dans les prochaines, sous forme de dossiers illustrés, et dessins grands formats (dont certains, superbes, en doubles pages) façon artbook. Et qui se propose d’éclairer des épisodes importants du passé des protagonistes de la série (ici surtout de Nina, avec « L’extractée », le récit le plus développé et intéressant du livre, et Mézoké) ou de l’Histoire de la confédération depuis l’arrivée de l’Humanité en son sein.

Forcément hétérogène, et parfois un brin inégal, c’est vrai, ce spin off s’avère malgré tout une bonne idée qui s’adresse bien entendu en priorité aux fans de la série principale (l’une des toutes meilleures dans le genre en ce moment) qui vont pouvoir ici un peu plus pénétrer et s’imprégner du fantastique univers crée par Runberg et Pellé.

(Série parallèle – Dupuis)