art_du_chevalementOrféo est mineur à Lens. Il remonte Pigeon, un cheval qui a travaillé toute sa vie dans les galeries, au grand air, pour une retraite bien méritée. La cage se rapproche de la lumière qui se fait de plus en plus aveuglante à mesure que les secondes passent. Quand Orféo ouvre les yeux, il se trouve bien sur le terril mais, entourant le chevalement, il y a face à lui un drôle de bâtiment qu’il n’avait jamais vu auparavant. A l’intérieur, un peu partout, des sculptures, des œuvres d’art, qui lui rappellent son meilleur ami, le grand Dédé, mais aussi, et surtout, Yvette, la muse des mineurs, dont il était amoureux. Lui et Pigeon doivent être en train de rêver car les œuvres se mettent alors à leur parler…

Ouvert en 2012, le musée du Louvre-Lens a été édifié au-dessus d’une fosse (le carreau numéro 9, fermé en 1960) pour rendre hommage aux mineurs et à leurs familles. Pour ce premier récit de cette collection (fruit de la collaboration entre Futuropolis et les éditions du Louvre, rappelons le) à s’y dérouler, Loo Hui Phang y a tout naturellement imaginé la rencontre de ces 2 univers, a priori bien différents, au prix d’une petite distorsion de l’espace-temps. Car d’abord mutuellement surpris, Orféo et œuvres d’art vont commencer à dialoguer, le premier expliquant qui il est, pourquoi il est si sale ou en quoi consiste l’art de la mine, les œuvres décrivant ce qu’elles représentent, qui les a réalisées et pourquoi elles sont là, chacun se découvrant, au fil de la conversation, des points communs insoupçonnés avec l’autre.

Une très jolie rencontre, toute en sensibilité, forcément inattendue, imaginée avec beaucoup de talent par Loo Hui Phang qui rend ici un bel hommage, intelligent et subtil, aux mineurs (ainsi qu’à leurs chevaux) et à toute leur région, tout en livrant, en filigrane, une réflexion touchante sur l’Art, mise en images avec finesse par Dupuy. Si le musée du Louvre-Lens rêvait d‘une profession de foi poétique et dessinée, notre duo d’auteur vient de lui apporter sur un plateau d’argent !

(Récit complet – Futuropolis)