autrehistoireUSJack Jackson est un peu le Howard Zinn de la bande dessinée ! La douzaine de livres qu’il a sortie s’est en tout cas ingéniée à réhabiliter des figures jusque là peu reconnues, voire absentes, de l’histoire officielle américaine. Souvent parce qu’elles n’étaient pas assez anglo-saxonnes pour cela… « Une autre histoire de l’Amérique », ouvrage jusque là inédit en France, nous donne l’occasion de découvrir ce travail.
Dans ces 2 récits, avec la rigueur historique et le souci du détail d’un Joe Sacco, l’auteur américain (qui s’est suicidé en 2006) met donc un coup de projecteur sur les vies de 2 hommes peu souvent cités dans l’histoire du Texas. Le premier, Juan Seguin, a pourtant vu sa trajectoire presque parfaitement se confondre avec celle de son pays, dont le destin s’est passablement compliqué au XIXe siècle. D’abord état mexicain puis pays indépendant après la révolution avant de définitivement rejoindre le giron américain, The Lone Star, comme on surnomme l’état texan, a dû se battre contre beaucoup d’ennemis avant de trouver la paix. Tout comme Seguin d’ailleurs ! Des histoires, individuelles et collectives, que Jackson, lui-même texan, raconte avec passion dans « Los Tejanos ». Un récit vraiment intéressant, malgré des encadrés narratifs denses et touffus (l’auteur passe en revue chaque guerre, insurrection ou même escarmouche…), heureusement porté par un dessin, très école américaine avec ses hachures, parfaitement fluide.
La seconde histoire est cependant moins enthousiasmante. Décrivant la vie trépidante de John Hardin, elle est en effet beaucoup plus anecdotique (et aussi plus dure à suivre avec la présence de beaucoup de personnages dont les faits d’armes s’entrecroisent), même si au travers de ce hors la loi, Jackson brosse également le portrait du Texas d’alors : violent, sans foi ni loi et impitoyable. Un résultat en demi-teinte donc pour ce livre qui s’adresse surtout aux fans d’histoire américaine pointue.

(2 récits complets – Delcourt)