rouge_comme_neigeUne mère est capable de tout pour ses enfants, dit-on. C’est le cas de Madame Kinley dont la vie s’est arrêtée lorsque sa fille Abby a mystérieusement disparu tandis qu’elle jouait dehors. Alors elle qui a perdu son mari 6 ans plus tôt à la bataille de Wounded Knee en 1890 n’hésite pas une seconde quand elle apprend de la bouche même de Buck Macfly, que l’on surnomme l’ogre et dont le procès pour multiples kidnappings et meurtres va débuter à Ouray, Colorado, que sa fille est vivante, à organiser son évasion pour qu’il la mène à elle en échange de sa liberté…
Ce que l’on aime avec Christian De Metter, c’est cette signature graphique forte et son incroyable capacité à faire évoluer son dessin pour qu’il colle au plus près de l’histoire. Cette fois, pour mettre en images ce western dur et manipulateur il a choisi un dessin au rendu brut : un trait fin laissant apparaître les crayonnés très poussés mis en couleurs dans des tons sépias. Du grand art, comme d’habitude. Et une porte d’entrée parfaite à cet univers pourri et violent où rien ni personne –shérif, adjoint, monstre, veuve éplorée- n’est ce qu’il semble être.
Un western fort (quelle dernière scène !) et atypique (si l‘on trouve bien ici des indiens, ils sont davantage là pour planter le décor qu’autre chose et les paysages typiques habituels façon Monument Valley sont ici remplacés par la montagne et la neige) des plus réussi !

(Roman graphique complet – Casterman)