65daysofstatic_thefallofPeu connus en France, la sortie de cet album en 2004 a pourtant marqué le début de la carrière de 65daysofstatic qui rencontre un vrai succès depuis au Royaume Uni (les gars viennent de Sheffield) et dans quelques autres pays européens (65daysofstatic a d’ailleurs assuré la première partie de The Cure sur leur tournée nord-américaine en 2008). D’où sa récente réédition en grandes pompes (qui comprend l’album originel agrémenté de bonus : le Ep « Hole », quelques faces B ainsi que la vidéo du très bon « Retreat ! Retreat ! » pour la version cd) en vinyl 180g et double cd pour marquer cet anniversaire, 10 ans après, sur Monotreme.
Va-t-il avoir le même impact cette fois-ci en France ? En tout cas, le groupe livre sur ce « The Fall Of Math » un post-rock de très belle facture. Exécuté dans les règles de l’art (le tout est instrumental et l’on y trouve bien sûr l’habituelle opposition passages calmes/explosions rageuses sans oublier les quelques moments de bravoure épiques obligatoires). Avec cœur et conviction, ce qui est clairement perceptible dans certains climax de morceaux comme sur l’excellent « I Swallowed Hard, Like I Understood » et son refrain presque émo. Pas vraiment révolutionnaire, vous allez me dire…Ce serait oublier ce qui fait la singularité de ces 11 morceaux : l’apport d’électronique, parfois discret (il prend alors la forme de bidouillages ou de beats qui apparaissent ici ou là) mais parfois bien plus prononcé, comme sur « The Fall Of Math », le morceau éponyme aux soubresauts drum’n bass récurrents, rencontre assez improbable entre Mogwaï et The Third Eye Foundation. Ce ne sont pas forcément les passages que je préfère mais ils ont le mérite de donner de la personnalité à l’album et permettent, c’est vrai, au groupe de se démarquer des autres combos post-rock. Les fans du genre apprécieront.

(Album – Monotreme)