exp_tropic_blues_belgiansEn ces temps d’incertitudes politiques et de doutes identitaires en Belgique, The Experimental Tropic Blues Band a justement décidé de faire le point sur ce qu’est vraiment le plat pays en 2014 à travers cet album concept intitulé logiquement « The Belgians ». Le groupe livre donc en 11 titres (qui sont autant d’aspects différents du pays) sa vision de la Belgique façon free punk’n roll garage imprévisible, volontiers loufoque et dissonant, teintée, cela va de soi, d’autodérision et d’humour parfois absurde. Entre une version complètement délirante de « La brabançonne », l’hymne belge, un titre qui tire vers un noise-rock décalé (« Belgian State Of Frustration », l’un des meilleurs morceaux du disque, qui parle de moules…), du rock’n roll bluesy façon John Spencer Blues Explosion (« My Street »), des morceaux pop-folk rigolos (« Belgian Shake ») ou du punk garage un brin foutraque (« Brabançonne Part 2 »), on trouve ici à boire et à manger. Et même un ovni : l’incongru dark electro « Belgians don’t Cry » !
Du coup, ceux qui n’aiment pas vraiment ce genre d’album auberge espagnole qui part un peu dans tous les sens (ce qui est, d’ailleurs, complètement voulu, soyons clair !) auront certainement du mal à adhérer du début à la fin de ce « The Belgians » inclassable, un brin inégal, c’est vrai, mais qui relève pourtant globalement le défi avec pas mal de très bons passages, une grosse énergie, une bonne humeur et un esprit potache communicatifs. On est en tout cas curieux de voir ce que tout cela peut donner sur scène. D’autant que pour ce « Belgian Show », The Experimental Tropic Blues Band propose un véritable concert-spectacle avec projections !

(Album – Grand palais)