alterego_S2verdictOn avait émis des doutes au début de cette saison 2 quant à la capacité d’ »Alter Ego » à rester un minimum convaincante après avoir bouclé son excellente saison 1. Et bien on avait tort. Il faut le reconnaître…Après les très bons « Delia » et surtout « Gail », « Verdict » nous oblige une nouvelle fois à nous flageller en public…
« Verdict » car cette seconde saison est construite sur le même modèle que la première : des premiers tomes (ici trois contre six lors de la saison 1) dans lesquels on suit la trajectoire d’un des protagonistes et que l’on peut lire dans l’ordre que l’on veut avant un épisode de conclusion qui démêle les fils de l’intrigue. Et donc, après avoir suivi Teehu (qui croit fermement en la Révélation –Suzanne Rochant et d’autres scientifiques du Simorg ont découvert que chaque être humain est lié à des inconnus conçus au même moment- et a rejoint la secte Ridvan Garden’s qui prêche la force vitale du grand foyer d’amour, avant de prendre conscience de ses dangers), Delia (sénatrice qui œuvre pour prouver que la Révélation n’est qu’une vaste supercherie mais dont le mari a kidnappé les filles pour leur faire intégrer Ridvan Garden’s) et Gail (scientifique de renom choisi pour diriger une commission chargée de statuer sur la crédibilité scientifique de la Révélation, dont l’avis va évoluer après diverses expériences troublantes…), ce dernier épisode se charge, comme son nom l’indique, de livrer le verdict de cette seconde saison.
Un « Verdict » à l’image de la série : redoutablement efficace, comme d’habitude, imprévisible (l’épisode s’ouvre d’ailleurs sur une conférence de presse au cours de laquelle tous les protagonistes défilent pour dire que la Révélation n’est en fait qu’une immense tromperie !) et haletant (Lapière et Renders maîtrisent les codes du thriller à la perfection, on avait déjà pu s’en apercevoir !). Et qui clôt en tout cas de fort belle façon cette seconde saison : en livrant quelques révélations du genre renversantes et en laissant, adroitement, la porte ouverte à une troisième saison. Que l’on ne boudera pas, cette fois, soyons honnêtes. Les scénaristes nous ont suffisamment prouvé la qualité de leur travail pour qu’on leur fasse désormais confiance (presque) aveuglément.

(Série/Saison 2 en 4 tomes – Dupuis)