bidochonmuséeAttention, comme son titre l’indique, ce livre n’est pas un nouvel épisode des « Bidochon ». Il s’agit en fait du second tome d’un projet parallèle conçu, en collaboration, par Fluide Glacial et les musées des Beaux-arts de Lyon et Caen. Le but ? Faire découvrir (et venir, dans un deuxième temps) les musées à de nouveaux publics. Le message est clair : si Raymonde Bidochon a réussi à traîner son Robert de mari au musée et à lui faire aimer, pourquoi pas vous ?
D’ailleurs, le Robert a tellement aimé que les Bidochon y retournent au musée. Pour pique-niquer cette fois. Ils en profitent bien entendu pour se balader et s’arrêter, parfois, devant une œuvre (reproduite pleine page à gauche) qu’ils commentent (en un dessin), à leur façon, bien sûr, toujours imprévisible et souvent désopilante. Petit extrait : devant « Charing Cross Bridge » de Monet :
« -C’est bizarre de peindre dans le brouillard
-Ca évite les détails ! ».
Les 2 pages suivantes laissent la parole à des experts : le conservateur du musée de Caen, Ramade, et le médiateur conférencier du musée de Lyon, Lacôte, qui remettent l’œuvre dans son contexte et en donnent quelques clés de lecture. Ce sont ainsi 20 peintures qui sont passées en revue. Et il y en a pour tous les goûts : Renaissance italienne avec Sogliani, impressionnisme avec Monet ou peinture contemporaine avec Tapiés.
Si la bd est ici avant tout un prétexte, ce « Deuxième jour au musée » est malgré tout un très beau livre, bien pensé, qui propose une visite originale de ces 2 musées dont on découvre, assez étonné, la richesse des collections.

(Hors série – Fluide Glacial)