Dralphazham_7ans l‘explosion du château du roi, le sanguinaire Vom Syrus en a profité pour s’échapper. Et grâce au cristal de Sashir qu’il a avalé, il est intouchable. Le roi, Ralph Azham et ses amis n’ont, dans un premier temps, d’autre possibilité que de le laisser partir. Après réflexion, il y a bien une solution pour le mettre une bonne fois pour toutes hors d’état de nuire : utiliser la baguette d’Anghtar pour annuler le pouvoir du cristal. Problème : la baguette est aux mains d’une communauté de magiciens qui n’a jamais voulu prêter allégeance au roi et elle a élu domicile en haut d’un pic abrupt caché par les nuages…
Alors, ça y est, c’est la fin, vraiment ? C’est en tout cas ce qu’a annoncé l’éditeur et qui semble bel et bien confirmé par le titre, « Une fin à toute chose », de ce nouvel épisode. Malgré tout, Trondheim nous a habitués à tant de rebondissements et de surprises scénaristiques qu’il est difficile de le croire sur parole…D’ailleurs, la fin de ce cycle est astucieusement très ouverte et permettrait facilement à l’auteur de relancer la série en montrant, par exemple, Ralph Azham à l’œuvre dans son nouveau rôle de superintendant du royaume. Car oui, vous avez bien lu, on ne vous dira ni comment ni pourquoi, mais notre héros se retrouve donc à la tête du royaume à la fin d’un épisode tout aussi inspiré que ses prédécesseurs !
Si vous ne connaissez pas encore cette série d’heroic fantasy qui mêle humour parfois loufoque, baston, magie, dessin anthropomorphique, aventure et dialogues désopilants, c’est le moment de vous précipiter dessus, chanceux que vous êtes. Les autres peuvent encore espérer voir cette superbe série se poursuivre un jour car Trondheim est du genre facétieux et, après tout, le mot « fin » n’apparaît pas sur la dernière page…

(Série – Dupuis)