sleatrkinney_nocitiesOn ne peut pas reprocher à Sub Pop de ne pas avoir préparé le come back des Sleater-Kinney ! Réédition de l’ensemble des albums en cd et vinyle il y a quelques mois, sortie d’un superbe coffret intitulé « Start Together » comprenant, en plus des 7 albums en vinyle couleur, un livre de 44 pages avec des photos inédites du trio : le label avait mis les petits plats dans les grands pour créer le buzz.
Une opération communication réussie mais qui mettait, en même temps, une sacrée pression sur les épaules des 3 femmes, que l’on attendait, du coup, un peu au tournant.
Mais il suffira en fait d’écouter « Price Tag », très bon morceau d’ouverture (un classique S-K avec son opposition couplet mélodique/refrain énervé) pour que les quelques doutes que l’on pouvait avoir ne disparaissent complètement. Corin Tucker, Carrie Brownstein et Janet Weiss sont bel et bien de retour avec un putain d’album. 10 ans ont beau avoir passé depuis la sortie de son précédent opus, « The Woods », le trio reprend exactement où il s’était arrêté. L’envie, la passion, l’engagement, le talent, la colère sont toujours là ! Si leur indie-rock est ici moins teinté de punk qu’auparavant (et que sur « Dig Me Out », l’album référence du groupe pour nous), il est toujours aussi inspiré –comment résister aux guitares à la Karate de « No Cities To Love » ou au refrain imparable de « Bury Our Friends » ?- et sait aussi encore s’emporter quand il le faut, comme sur le plus heurté mais néanmoins touchant « No Anthems », meilleur morceau du lot.
Un album vraiment solide (soyons francs, après tant d’années on en attendait pas tant…) et réjouissant du début à la fin ! C’est ce qu’on appelle un retour gagnant !

(Album – Sub Pop)