frank_shinobiLes Belges de Frank Shinobi, membres de l’excellent collectif Honest House, renouent avec un indie-rock bien relevé, couru aux débuts des années 2000. Ils semblent élevés aux sons de 31Knots ou de The Redneck Manifesto, et ne s’en cachent pas. Même si le groupe se veut plus nerveux, sans doute un peu moins fin, et plus énervé en règle général. Eux citent At The Drive-In… Ce qui est certain, c’est que la guitare aime les digressions math-rock au milieu des riffs post-hardcore, qu’ils aiment les déhanchements post-rock un peu tordus, et que les mélodies s’envolent, avec cette sensibilité presque pop. Au final, malgré quelques défauts encore mal ficelés qui sentent parfois un peu trop la copie appliquée, cet album retient l’attention, et s’inscrit dans une logique proche d’une récente école Dischordienne (Q and not U en tête) et démontre par la même occasion une belle vivacité de la scène Belge.

(Album – Honest House)