francky_goes_toEn transposant le patronyme des new-waveux les plus célèbres de la planète vers la Guadeloupe, le trio nous envoie un message clair : vive la chaleur et la bonne humeur ! Et c’est ainsi que les trois noiseux (un membre de Pneu, un de Mr Protector, et un dernier de Headcases/Luis Francesco Arena) vont trainer leurs guêtres vers le zouk ensoleillé (mais instrumental, n’exagérons pas non plus). Les collègues de Papaye nous avaient déjà fait le coup de la bronzette en petit short moulant. C’est donc au tour de FGTPAP de s’y mettre. Comme une nouvelle branche du math-rock. Les combinaisons complexes de notes zoukent donc à tout va pour le plus grand plaisir des amateurs du style. Pas trop de prétention ni de folie, on est plutôt là pour prendre son pied, en regardant l’œil du Toucan entre potos. Tranquille. Déhancher et profiter de la chaleur. Pas de révolution, mais un savoir-faire digne de ces trois là servi par un son bien agréable. L’album donne du coup une violente envie de vacances, et partage avec leurs ailleux des années 80 un même mot d’ordre : Relax !

(LP – A Tant Rêver du Roi)