arbreenfurieLewis Trondheim dessine. Quand il travaille sur ses séries, comme Ralph Azham, bien sûr, mais aussi dans ses carnets, quand il part en voyage, se promène autour de chez lui à Montpellier ou se rend à un festival. Il dessine tout le temps, en fait ! Il met ensuite ses dessins en ligne, sur son blog et quand il en a suffisamment, il les réunit et les sort dans Les petits riens de Lewis Trondheim dans la collection Shampooing de Delcourt, qu’il dirige d’ailleurs! C’est aussi simple que ça !

Et c’est surtout l’occasion pour nous de découvrir un autre Lewis Trondheim, celui qui se cache derrière ses séries et qui dessine ici en toute liberté. Car si l’auteur propose souvent des récits courts d’ 1 ou 2 pages dans lesquels il porte un regard curieux et amusé sur son quotidien et les choses banales qui l’entourent desquelles une certaine beauté, voire une poésie, jaillissent parfois, certaines pages ne sont constituées que d’un dessin. D’église, de maison ou de paysage, sans commentaire.

Ainsi, dans ce tome 7 toujours aussi sympa et drôle, vous suivrez les périples de l’auteur, sa femme et ses amis (dont Guillaume Bianco, à qui l’on doit Billy Brouillard) au Québec, en Ecosse et à Amsterdam, vous ferez connaissance avec un nouveau super héros : Supercaca et vous découvrirez aussi, en filigrane, les petits défauts et autres obsessions (pour le chocolat, notamment) de Trondheim. Une série attachante.

(Série – Delcourt)