septnainsLa reine est à cran ! Aujourd’hui, le château est en fête. Toute la cour est là, un somptueux banquet a été préparé et montreur d’ours et autres bouffons vont sortir leurs plus beaux tours pour…Blanche, la fille du roi qui vient d’avoir 12 ans. La fille qu’il a eue avec une courtisane et que la reine déteste bien sûr. Alors quand l’un des 7 nains préposés à amuser la galerie sort un bon mot de mauvais goût sur l’âge de la reine, celle-ci s’emporte et décrète que les 7 petits hommes seront décapités le lendemain même. Une peine que le roi, trouvant la sanction un peu trop radicale quand même, commue en bannissement à vie…Avant d’envoyer un messager faire dire aux 7 nains qu’il les retrouvera le soir même à l’auberge du joyeux poney pour leur confier une mission concernant sa fille…

Une reine jalouse qui a des pouvoirs magiques, 7 nains inséparables qui vivent dans la forêt, une très belle jeune fille qui se prénomme Blanche : vous l’avez compris, Lupano et Ali ont ici décidé de revisiter le célèbre conte des frères Grimm ! A leur façon, bien entendu, les 2 auteurs s’amusant ici à totalement dévoyer l’histoire originale : leur Blanche est sexy en diable (les personnages masculins passent d’ailleurs leur temps à essayer d’abuser d’elle…) et est une petite peste qui a sale caractère, les 7 nains, à force de vivre entre mecs, sont frustrés au possible et profitent du fait que Blanche est recherchée pour la faire trimer chez eux et le prince charmant, qui pue du bec, se prend un coup de gourdin dans les dents au moment du baiser…Et on ne parle pas de la fin, très girl power, déjantée comme il se doit.

Totalement délirant et imprévisible, voici un 7 nains complètement réjouissant. Mais on n’en attendait pas moins de la part de Lupano qui confirme, parution après parution, qu’il est bien l’un des scénaristes actuels à suivre. Une nouvelle saison de 7 (la troisième) qui commence idéalement !

(Série concept – Delcourt)