creep2 nanas et un mec en costard se retrouvent dans un café. En attendant la soirée « retrouvailles de fac » qui aura lieu une heure après, ils décident, pour tuer le temps, de se raconter des anecdotes de leurs années de jeunesse. Si possible des trucs qui font bien froid dans le dos…Les 2 filles racontent donc chacune leur tour 2 histoires terrifiantes : celles de l’étrange Froydis et de ses hallucinations paranoïaques et de Kare, le geek intello qui était passionné d’insectes. Mais quand vient le tour du mec, il décide de parler de ce qui lui est arrivé à lui, quand il était jeune, une nuit, alors qu’il bossait comme gardien de nuit dans un studio télé et qui changea carrément le cours de sa vie…

Bienvenue dans le monde bizarre et flippant de Kristian Hammesrtad ! Un monde où les extraterrestres viennent harceler, et menacer, des êtres humains jusqu’à les convaincre de rejoindre leur monde, où une piqûre anodine peut engendrer la transformation d’un adolescent boutonneux en insecte géant et où les fantômes de personnes mortes peuvent revenir jouer à des jeux tv stupides la nuit quand les vivants sont partis. Cauchemar, trip de drogué, réalité, fantasme : difficile ici de démêler le faux du vrai, de discerner le jour de la nuit tant l’auteur norvégien s’y entend pour brouiller les pistes.

Il y a bien sûr du Burns dans sa façon d’explorer la complexité et les peurs de la psyché adolescente (et dans son dessin) mais aussi du Debeurme (ou du Carpenter si vous êtes plutôt cinéphile) dans sa volonté de mettre à jour la part de monstre que l’être humain porte en lui. Surprenant, étrange, dérangeant, délirant : difficile de nier qu’Hammerstad (que l’on avait découvert dans la revue AAARG !) livre ici un premier livre qui interpelle. A tel point que l’on a hâte de le lire à nouveau !

 

(Récit complet – ARRRG !)