notreuniversScotty, Brownie et Billy sont potes depuis le lycée. Des potes inséparables qui se croisent cependant moins depuis que leur univers est en expansion ou en voie de l’être. Car si Brownie est toujours célibataire depuis qu’il s’est séparé de Gina, Scotty et Billy sont quant à eux mariés. Scotty va même bientôt faire le grand saut : Marcy est enceinte et il va être papa dans quelques mois. Un changement de vie auquel il a du mal à se faire malgré ses 38 ans. Eternel adolescent qui aime boire des bières au cours de soirées jeux vidéo avec Brownie, il ne se sent pas encore vraiment prêt pour assumer cette responsabilité. Et ce que Scotty, qui a déjà un enfant et en attend un second, vit dans son couple n’est pas fait pour le rassurer…

Les 5 œuvres précédentes d’Alex Robinson ont reçu de nombreux prix aux Etats-Unis et De mal en pis (paru chez Rackham) a été désigné meilleur premier album à Angoulême 2005. Entre nous, il y a de grandes chances que Notre univers en expansion suive le même chemin tant l’étude de mœurs que le quadragénaire américain y propose est réussie de bout en bout !

En premier lieu, pour aborder le thème du couple et de la parentalité, Robinson a réuni un casting idéal : Brownie est divorcé, n’a pas d’enfants et dit être heureux de ne pas en avoir ; Billy est marié, va devenir père, a peur de ses nouvelles responsabilités à venir mais n’ose pas en parler à sa femme ; et Scotty est déjà père et semble épanoui dans sa nouvelle vie. Soit 3 hommes blancs occidentaux à 3 moments différents de leur vie amoureuse. Ce qui donne à l’auteur des conditions idéales pour observer l’attitude de ces mâles (mais aussi de leurs compagnes) face aux changements qui s’opèrent tout au long de leur vie de couple. Mariage, fidélité, désir de devenir maman pour les femmes, envie de gagner du temps pour les hommes, perte de désir et vie sexuelle qui se réduit comme peau de chagrin lorsque les enfants naissent, jalousie, tentation de l’adultère : Robinson aborde avec beaucoup de justesse et de subtilité (certaines anecdotes ou situations sentent vraiment le vécu !) tous ces aspects de la vie de couple dans ce récit choral qui mêle (avec beaucoup de maîtrise et de fluidité) les vies, criantes de vérité !, des 3 copains, dans lesquelles, du coup, chaque lecteur pourra se reconnaître. On aime particulièrement sa capacité à saisir ce que chacun cache (Scottie qui n’a pas une vie de famille si épanouie qu’il veut bien le montrer et Brownie qui derrière son apologie du célibat aimerait bien retrouver quelqu’un) derrière le masque social qu’il revêt dés qu’il est avec d’autres, même s’il s’agit de ses copains. Une bien belle réussite.

 

(Récit complet – Futuropolis)