derienUn homme prénommé Gabriel se fait passer pour un ange venu aider un invité qui va mourir à monter au paradis quand la jeune femme à qui il parle s’étouffe avec un toast trop sec ; un patient déchire le divan de son psychologue pour lui prouver qu’il est bien réel et n’est pas le fruit de ses hallucinations ; un homme est attaché et torturé : on veut lui faire dire le mot en 7 lettres qui doit rentrer horizontalement dans une grille de mots croisés…Absurde, acide et parfois noir : bienvenus dans le monde de Geoffroy Monde !

Héritier de Gotlib ou Goossens, le jeune auteur a le don de faire aller ses récits là où on ne les attend pas, histoire de ne jamais laisser le lecteur dans sa zone de confort. Qu’elles soient noires, amères ou plus légères, les histoires courtes compilées dans De rien sont toujours délirantes et imprévisibles, frisant même parfois le grand n’importe quoi. Pas étonnant alors d’y rencontrer Dieu qui a des problèmes de barbe ou des génies de lampes qui se font ridiculiser par ceux qui les ont frottées et s’apprêtent à faire des vœux. Nos préférées ? Le tordant Jackie Chan qui provoque un rire nerveux garanti, La soirée (avec le dénommé Gabriel…) et son humour très noir qui ouvre idéalement le livre ou le cynique La prière.

Méfiez-vous de ce dessin numérique coloré et agréable à regarder : il n’est pas si inoffensif qu’il n’y paraît ! Lecture estivale plus que conseillée !

 

(Récit complet – Delcourt)