daomu3 semaines se sont écoulées depuis l’expédition des 7 étoiles. Sean, Tan et son oncle Tsai s’en sont finalement sortis. Mais depuis Sean est paumé, comme s’il ne pouvait faire confiance en ses souvenirs. Et son oncle Tsai, que veut-il vraiment ? Lui dit-il la vérité au sujet de son père ? Sean est dubitatif. Alors quand la belle Lyn vient lui proposer une expédition, en toute discrétion, sans que Coral ou son oncle le sache, dans la chambre engloutie de Cang Hai, au fond des mers, le jeune homme accepte…

Seulement 4 mois après la sortie du premier tome, voici la suite (et la fin) de cette histoire de pilleurs de tombes. Voilà qui est appréciable ! On retrouve ici, épouvante oblige, de nouvelles créatures effrayantes (aquatiques, cette fois, puisque l’expédition a lieu en mer), des ambiances toujours aussi sombres et flippantes et bon nombre de rebondissements qui vont éclairer les zones d’ombre habilement laissées dans le tome 1 : la nature de cette transition dont on nous parle depuis le début, ce que Sean trouvera au fond des mers, qui était véritablement son père : traitre des Daomus ou, au contraire, maître respectueux de leurs codes ? Ou le rôle que l’oncle Tsai joue dans tout cela…

Un scénario riche et plutôt original (puisqu’il nous plonge dans les mythes traditionnels chinois) qui peut de nouveau compter sur le travail graphique magnifique de Ken Chou, dans une veine réaliste photographique traitée par informatique vraiment saisissante. Dommage cependant que certains passages (c’est le découpage qui est en cause ici) soient si confus (notamment les scènes d’action) et que les (trop) nombreux récitatifs (des extraits du journal des pilleurs de tombes et le récit de Sean, a posteriori, des évènements) viennent gêner la clarté et la fluidité de l’ensemble. Un diptyque qui laisse du coup une impression mitigée.

 

(Diptyque – Les humanoïdes associés)