ouimaisnonVoilà bien longtemps que nous n’avions pas entendu parler de Partycul System, le label de feu-Rroselicoeur, qui s’associe à quatre autres labels pour sortir ce disque. C’est donc avec joie que je découvre ce deuxième album de Oui Mais Non (dans le genre nom de groupe bidon, ils ont osé), trio de Lille…
Ils jouent donc une musique instrumentale, utilisent un vibraphone, et se permettent de déclamer quelques textes sur deux morceaux… Avouons que sur papier, on a vite fait de les ranger dans les clichés du post-rock. Il y a clairement de ça, et Tortoise ne doit pas les laisser insensibles, mais les frenchies se veulent beaucoup plus incisifs, plus directs et plus relevés (mais tout de même moins qu’à leur débuts). Plus proche au final d’un rock instrumental que d’un post-rock poussiéreux. On retiendra quelques bons passages, et de bonnes ambiances, mais l’ensemble manque tout de même de force et d’envergure pour vraiment me retenir l’attention jusqu’à la fin de ces 40 minutes. Dommage.

(Album – Partycul System)