amicanfootballL’histoire est classique. Après s’être séparés il y a pas mal de temps déjà (c’était en 2000), American Football s’est reformé pour quelques concerts en 2014. Devant le succès et l’engouement suscités par ces quelques dates, le groupe a décidé de refaire un bout de chemin musical ensemble et d’enregistrer un second album. Qui fleure bon l’émo-pop d’antan malgré les années qui se sont écoulées entre ces 2 enregistrements. Chant fragile et touchant, arpèges de guitare délicats, rythmique tranquille, ambiances très mélancoliques : nous voilà revenus à la fin des années 90, à l’âge d’or du genre !

American Football ne rivalise pas totalement avec les maîtres en la matière que sont The Van Pelt ou Mineral, capables, à l’époque, de faire chialer comme des madeleines les plus tatoués des fans de hardcore américains mais les gars ont un savoir faire indéniable en la matière. N’oublions pas que leur leader, Mike Kinsella, est auparavant passé par Cap’n Jazz ou Joan Of Arc. Un album en forme de madeleine de Proust bien agréable qui annonce peut-être un retour au premier plan de l’émo-pop.

(Album – Wichita)