notwistCela faisait quelque temps que l’on n’avait plus entendu parler de The Notwist. Cela tombe bien : le groupe vient de sortir un album live, le premier de sa carrière. Si l’exercice de l’album live laisse parfois l’auditeur dubitatif (l’ennui guette parfois quand le groupe joue, quasiment à la note près, les morceaux enregistrés en studio), il n’en est rien avec ce Superheroes, Ghostvillains and Stuff que les frères Acher sortent sur leur propre label, Alien Transistor. The Notwist a en effet eu la bonne idée de réorchestrer ses morceaux (les étirant ici, les épurant là), nous offrant l’opportunité de les découvrir sous un jour nouveau. Cela permet au groupe allemand de jouer tous ses tubes (Pilot, Pick Up The phone, Trashing Days ou Neon Golden) sans que l’on trouve l’ensemble monotone. Bien au contraire ! Ecoutez par exemple ces nouvelles versions de Pilot (très électro et dansante), This Room (qui apporte de la folie avec sa fin délirante) ou Gravity (enlevée et vraiment touchante). 17 morceaux (qui font la part belle aux 3 derniers albums, seul One Dark Love Poem, issu de Nook, album appartenant à leur période plus bruitiste, parvenant à se frayer un chemin jusqu’à l’une des 2 galettes) réunis sur 2 cds sur lesquels on retrouve cette pop électro subtile et délicate (véritable marque de fabrique du groupe !), sans œillères ni barrières, volontiers ouverte au dub, au jazz ou au rock. Ainsi que le chant fragile de Markus Acher, bien sûr. Vraiment un très bon album (enregistré le 16 décembre 2015 à Leipzig) qui donne envie de revoir le groupe sur scène. Et comme les choses sont bien faites, le groupe sera en tournée d’ici peu et passera par la France et même la Lorraine le 5 février prochain ! Ce sera à Nancy, à l’Autre Canal, et on vous y donne rendez-vous !

(Double album live – Alien Transistor)