mcguireSavez-vous ce qu’est un cabochon ? En fait, ce sont ces petits dessins, parfois un peu bouche-trou, qui parsèment les pages des magazines et qui ont souvent pour but d’équilibrer la longueur des colonnes. Avec sa fonction uniquement utilitaire, graphiquement modeste, peu regardé par les lecteurs, il est un peu le mal aimé des dessins. Pourtant, le New-Yorker est resté fidèle à ces cabochons apparus dans le célèbre magazine américain en 1925 et ce malgré l’évolution de la presse écrite (avec la mise en page informatique, ils ne sont désormais plus nécessaires) et a même confié leur réalisation à quelques illustrateurs ou dessinateurs très connus, comme Richard McGuire qui a ainsi réalisé un bon nombre de séries de cabochons en une décennie. Ce sont ces séries qui sont ici rassemblées dans Dessins séquences, joli livre au format carte postale, long (il n’y a qu’un dessin par page !), de 572 pages.

28 séquences variées puisque si certaines sont uniquement thématiques (des chapeaux, des cages…), ce ne sont bien entendu pas les plus intéressantes, d’autres ont une réelle ambition narrative et racontent une histoire, comme Le couloir (qui montre la vie d’un immeuble en se focalisant uniquement sur 3 portes d’appartement vues du couloir), Triangle amoureux (qui raconte une histoire d’amour entre un couteau et une fourchette un temps menacée par une cuillère mais rassurez-vous : tout finit bien !) ou Toucher (l’histoire d’une réconciliation). Mais elles ont toutes un point commun : l’économie de moyens (le genre a bien sûr de grosses contraintes !) avec lequel McGuire parvient à capter l’intérêt du lecteur ainsi que le plaisir évident de l’auteur à jouer avec les formes et les choses du quotidien (Potins de salle de bains, qui voit dentifrice, savon ou rasoir cancaner en est un bel exemple).

Vous l‘avez compris, Dessins séquences s’adresse avant tout aux fans de Richard McGuire, Fauve d’or d’Angoulême 2016 pour Ici, rappelons-le, qui ont là l’opportunité de voir une autre facette du talent de l’auteur qui est un véritable touche à tout, en fait, puisqu’il réalise aussi des films d’animation, fabrique des jouets, joue de la basse dans le groupe Liquid Liquid ou écrit des albums pour enfants. Ou aux amateurs de cabochons…

 

(Recueil de dessins – Gallimard)