bidochonLes Bidochon semblent avoir apprécié leur visite au musée puisqu’ils y reviennent. Et pour la quatrième fois même ! Et ce coup-là, Robert a même l’intention, avec les connaissances qu’ils commencent à avoir en peinture, de faire un bouquin ! Alors, devant les peintures d’Ingres (La princesse de Broglie), Modigliani (Portrait de Léopold Zborowski), Hopper (Maison au bord de la voie ferrée) ou encore Pollock (Number One), ils regardent les dimensions des tableaux, les couleurs et se demandent même quelles étaient les intentions du peintre…Cela aboutit bien sûr, le plus souvent, à des commentaires drôles et parfaitement incongrus !

Désacraliser l’Art, le rendre plus accessible, moins intimidant : voilà le rôle attribué aux Bidochon (le message est clair : si Raymonde et Robert Bidochon apprécient l’Art, alors tout le monde peut l’apprécier !) dans cette série dont la mission est d’essayer de faire venir des gens différents vers l’Art. Une mission qui semble en très bonne voie. Car comme on l’a dit, les Bidochon sont des guides que l’on suit avec plaisir dans leur visite décalée mais aussi parce que chaque tableau est accompagné de commentaires plus experts de Patrick Ramade et Pierre Lacôte qui replacent les œuvres dans leur contexte et les mettent parfois en perspective avec d’autres tableaux. Enfin, l’édition est très soignée, avec un beau papier, épais et glacé, et des reproductions de qualité. Bref, cette série originale a pensé à tout pour nous faire passer un bon moment!

 

(Série – Fluide Glacial)