On connaît le goût de Markus Acher pour l’expérimentation et son envie de constamment essayer de nouvelles choses, d’explorer de nouveaux horizons musicaux. Du coup, si The Notwist est la formation vers laquelle il revient régulièrement, tel un repère, depuis plus de 20 ans, il s’y est souvent senti un peu à l’étroit. Voilà pourquoi il lui fait régulièrement des infidélités avec des projets parallèles. Ainsi, si on connaissait déjà sa participation à Lali Puna, Tied and Tickled Trio ou 13 and God, il faut désormais y ajouter Rayon qui propose avec A Beat of Silence 9 titres épurés, clairement davantage des pièces musicales que des chansons. Entièrement instrumentaux, ils mêlent notes de piano éparses, percussions, vibraphone, harmonium ou électronique pour créer des paysages sonores souvent étranges (Empty Nights), parfois inquiétants (But for One Minute) ou même touchants (Zombi), qui peuvent prendre des allures de bande originale de film de science-fiction des années 70 (Cuts aurait par exemple pu accompagner les astronautes de Capricorn One -que je vous conseille de voir, en passant- dans leur fuite dans le désert). Un travail dépouillé (les silences comptent ici autant que les notes, d’où le titre de l’album !) qui peut rappeler ce que font certaines formations du label Leaf Records.

Pas facile d’accès, c’est certain, mais singulier et résolument différent. Idéal pour ceux qui aiment s’aventurer sur des sentiers musicaux encore peu empruntés.

(Album – Morr Music)