S’il existe en ce bas monde un groupe qui mérite de suivre la destinée des français de Frustration, ce sont bien les germano-belges de Komplikations. Et ce nouveau 6 titres en est encore une fois la plus belle preuve. Le trio dépoussière le synth-punk (pensez Units, Screamers, Nervous Gender…) comme personne. Chaque morceau explose comme une bombe incendiaire. L’énergie est punk, tendue et incisive. Le chant nous renvoie parfois au meilleur d’Athletico Spizz 80 / Spizzenergi, tandis que le duo synthé-batterie (dans lequel on retrouve Lio du Prince Harry) transforme chaque brûlots en tube dansant imparable. Et quand arrive « n’importe quel soir », l’excellente reprise de Taxi Girl, on voit déjà la frénésie s’emparer du public en concert… Ces trois là nous prouvent une nouvelle fois qu’ils font partie de ce qu’il se fait de mieux dans le style synth-punk / post-punk. Chaque disque monte la barre un peu plus haut, sans jamais décevoir. « Humans » confirme cette tradition. Les morceaux apportent leur lot d’énergie dansante, tout en restant frontaux et particulièrement intense. Mais on trouve aussi dans ce groupe qui se partage entre Belgique et Allemagne, une noirceur intime et touchante (to pass away) qui ajoute de la profondeur à ce disque. Définitivement un grand groupe.

(6 titres – Rockstars Rds)