Enfant pauvre et oublié de la scène noiserock / indierock de Chicago, The Poison Arrow continue sur sa lancée, après une petite pause de 2011 à 2015. Pour ce troisième album, pas grand chose de changé. Toujours cette façon d’avancer lancinante, et légèrement désabusé, qui rappellera sans aucun doute Girls Against Boys à certains. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Scott McCloud, chanteur des GvsB, est de nouveau invité sur ce disque (c’était déjà le cas sur le précédent) pour poser sa voix sur « Stuck on Screen ». Il faut dire que son style s’adapte parfaitement à la musique froide de The Poison Arrow qu’il semble avoir largement influencée. On se laisse ainsi prendre par les morceaux du groupe, qui montent doucement en tension au fil de l’album. La batterie, puissante, n’y est sans doute pas pour rien, elle redonne un peu de vie à ce slowcore parfois un peu triste, mais ma foi fort attachant.

(album – file13)