Akou vit dans un petit village d’Afrique. Là, chaque jour, il apprend à devenir un homme. Quand sa mère le gifle parce qu’il pleure à la mort de son grand-père (« La vie, c’est la mort et inversement »). Quand le sigma les kidnappe, lui et d’autres garçons, pour les emmener dans un camp afin de leur faire passer un rite initiatique. Quand il accompagne son père, le chef du village, pour régler les palabres entre villageois. Ou quand il rencontre la future mère de ses enfants…
Divisé en courts chapitres qui sont autant de moments (certains sont clés, d’autres plus légers ou humoristiques et visent davantage à recréer l’atmosphère d’un village africain ou à nous faire entrevoir la philosophie de vie africaine) dans l’existence d’Akou, Au pied de la falaise embrasse une grande partie de sa vie, de son enfance à sa désignation comme chef du village, en lieu et place de son père. Et nous montre, du coup, comment Akou s’est construit, au contact des anciens et des griots, grâce aux conseils de ses parents ou en faisant des bêtises avec ses copains. Mais c’est aussi, bien sûr, un joli portrait de l’Afrique que ByMöko signe ici. L’Afrique qui se dispute sur les marchés pour savoir qui de 2 cuisinières fait les meilleurs beignets, celle qui organise des rites initiatiques pour faire passer les garçons à l’âge adulte, celle qui a le plus grand respect pour ses aînés ou celle qui vit sereinement, en osmose avec la nature. Une Afrique authentique qui repose sur de belles valeurs et dont on beaucoup à apprendre.
Un très beau roman graphique. Mais pas que. Car ByMöko (qui livre ici un superbe travail graphique) a eu la très bonne idée de proposer à d’autres artistes d’explorer, à leur tour, l’univers d’Au pied de la falaise. Ainsi Abdou Diouri a créé un site web 360° qui propose une visite virtuelle du village (avec quelques surprises interactives), Tismé a composé 7 morceaux d ‘electro ambient hip hop (que l’on peut télécharger gratuitement sur le net) et Semmy Demmou a réalisé un clip vidéo dans lequel un danseur, Miel, intervient. Une démarche en totale adéquation avec les valeurs véhiculées par le livre (comme le partage) qui permet de prolonger le plaisir de la lecture. Une initiative aussi originale qu’enthousiasmante.

(Roman graphique qui s’ouvre sur d’autres disciplines artistiques – Noctambule)