Quand Yseult voit ce chevalier pourfendre, sous ses yeux, le dragon qui a terrorisé le royaume des siècles durant et dévoré de nombreuses vierges, elle tombe amoureuse de lui. Immédiatement. Sauf que Tristan est en service commandé: il a été envoyé par son oncle, qui n’est autre que le roi Marc, retrouver la fille à qui appartient le cheveu d’or qu’une hirondelle lui a apporté un matin pour en faire sa femme. Yseult a le cœur brisé. Et sa mère, par ailleurs magicienne, ne peut rien pour elle: on ne refuse rien à un roi. Par contre, avant que Tristan ne l’emmène, elle lui prépare un philtre d’amour: si Yseult le partage avec le roi Marc, elle sera instantanément amoureuse de lui et ils auront un mariage heureux. Mais sur le bateau, la nuit venue, Yseult fait boire le fameux philtre à Tristan, à son insu…
Vous ne connaissez pas le mythe de Tristan et Yseult ? Alors ce récit est l’occasion ou jamais ! Car les auteurs livrent ici une adaptation très réussie qui parvient à respecter les moments clés de l’histoire (le philtre d’amour, le combat entre Tristan et le dragon, le bannissement dans la forêt, le serment d’Yseult, la mort, romantique, des amants…) tout en se l’appropriant. Et en la dépoussiérant au passage. Car entre les mains d’Agnès Maupré (dont le choix d’adapter ce mythe n’a rien d’étonnant quand on sait que l’Amour est souvent au centre de ses récits…), l’Amour entre les 2 héros devient une chimie contre laquelle on ne peut lutter, une passion si forte que le désir qu’elle fait naître emporte tout sur son passage. Un désir physique (Tristan ne se contente pas ici de conter fleurette à Yseult…), dont Tristan et Yseult sont prisonniers, qu’il faut assouvir, peu importent les conséquences. Qui seront d’ailleurs, comme vous le savez peut-être, dramatiques pour les 2 amants puisqu’ils seront bannis du royaume à cause de leur amour interdit qui les mènera même finalement à la mort.
Une grande réussite, vraiment, que cette nouvelle variation sur le mystère de l’alchimie de l’Amour, le désir et la passion, superbement dessinée par Singeon.

(Récit complet – Gallimard)