1983, un trio inconnu sort une cassette minimaliste, sombre, et fortement addictive : L’album, intitulé « in his own words« , danse sur les braises à peine éteintes du punk, avec ce petit air désabusé typique de l’époque. Joy Division a fait des émules chez les jeunes hollandais. L’air de rien, ces chansons simples et dépouillées se...