Novembre 2009. Alain Bujac a rendez-vous avec Marie, la doyenne du Camp du rond. Un camp de manouches qui va être fermé. Situé juste à côté d’une base aérienne, le terrain (qui a, de toutes façons, été vendu par l’ancienne majorité à l’Armée) se trouve en Zone A, non-habitable, à cause des nuisances sonores extrêmes....