Troisième album pour Downtown Boys que le groupe a cette fois décidé de sortir chez Sub Pop, histoire probablement de trouver une plus grande visibilité. Un groupe que l’on découvre, pour notre part, avec ce Cost of Living, qui balance un punk-rock classique (malgré la présence récurrente d’un saxo) mais efficace, comme on dit. Rien...