contre-culture et déviance musicale
Posts tagged "Gipi"
LA TERRE DES FILS (Gipi)

LA TERRE DES FILS (Gipi)

Dans un futur post-apocalyptique, un père tente d’apprendre à ses 2 garçons à survivre. Il leur répète sans cesse de ne pas dépasser le lac, car là-bas il n’y a que les morts et les poisons. Ou de garder de bons rapports avec le « fou » Anguilo car il peut toujours rendre service. On ne sait...
EN DESCENDANT LE FLEUVE et autres histoires (Gipi)

EN DESCENDANT LE FLEUVE et autres histoires (Gipi)

Une rencontre amoureuse à Venise qui n’aura finalement pas lieu, 2 copains qui partent à l’aventure sur un fleuve pendant une semaine, des immigrants clandestins piégés dans le désert, une histoire d’amour entre un pervers sexuel et une poupée en plastique ou une balade, entre un garçon et le père de son copain qui vient...
BONS BAISERS DE LA PROVINCE (Gipi)

BONS BAISERS DE LA PROVINCE (Gipi)

Quand Gipi était gamin, son père lui racontait des histoires de guerre et de règlements de comptes qui fascinaient l’enfant qu’il était alors et qui marquèrent de façon indélébile son imaginaire d’auteur à venir. La preuve en 2 histoires courtes d’une trentaine de pages chacune ! Dans « Les innocents », on peut justement penser que Gipi...
S. (Gipi)

S. (Gipi)

On a déjà eu l’occasion de le dire dans d’autres chroniques : Gipi a ce quelque chose que peu d’auteurs possèdent. Cette façon de vous faire entrer dans ses histoires sans que vous ne vous en aperceviez, de vous parler de vous alors qu’il n’aborde que des choses très personnelles, bref de rendre ses livres...
VOIS COMME TON OMBRE S’ALLONGE (GIPI)

VOIS COMME TON OMBRE S’ALLONGE (GIPI)

Un homme. Il a été interné quand sa fille l’a retrouvé errant nu dans la rue. Il était écrivain mais n’est plus capable que de dessiner : un arbre, toujours le même, imposant mais sec, et une station service. Encore et encore. Comme une obsession. Dans sa tête, tout se mélange : des scènes qui lui reviennent...