« Je suis un ancien du Vietnam. J’ai rempilé une deuxième année et je me suis pris une balle en zone démilitarisée qui m’a laissé paralysé de la poitrine jusqu’aux orteils […] Puis je leur ai parlé des hôpitaux de Vétérans, de la manière inhumaine dont on y traitait les soldats rapatriés du Vietnam, leur ai...