contre-culture et déviance musicale
Posts tagged "Lupano"
VALERIAN PAR...Shingouzlooz Inc. (Lupano/Lauffray)

VALERIAN PAR…Shingouzlooz Inc. (Lupano/Lauffray)

« A qui le tour ? », demandait-on à la fin de notre chronique de L’armure du Jakolass, qui voyait Larcenet revisiter l’univers de Valérian à la demande de ses auteurs. Non pour une suite de la série mais pour une figure libre, une relecture le temps d’un one shot. Eh bien, nous avons désormais la réponse : Lupano...
CELESTIN GOBE-LA-LUNE (Lupano/Corboz)

CELESTIN GOBE-LA-LUNE (Lupano/Corboz)

Lupano a le vent en poupe en ce moment, je ne vous l’apprends pas. Après le succès, public et critique, de ses dernières œuvres (des Vieux Fourneaux à Un océan d’amour en passant par Traquemage), il fait partie des scénaristes que l’on s’arrache. Et comme souvent en pareil cas, et c’est de bonne guerre, on...
TRAQUEMAGE  1. Le serment des pécadous (Lupano/Relom)

TRAQUEMAGE  1. Le serment des pécadous (Lupano/Relom)

Pistolin est énervé. Et pas qu’un peu ! Déjà qu’il s’était fait dévorer la majeure partie de son troupeau par une famille de trolls l’année précédente, voilà que cela recommence. Cette fois, ce sont les aigles de Kobéron l’étincelant, Mage du ciel, qui se sont servis sur ses cornebiques alors qu’elles étaient dans les pâturages. Seule...
7 NAINS (Lupano/Ali)

7 NAINS (Lupano/Ali)

La reine est à cran ! Aujourd’hui, le château est en fête. Toute la cour est là, un somptueux banquet a été préparé et montreur d’ours et autres bouffons vont sortir leurs plus beaux tours pour…Blanche, la fille du roi qui vient d’avoir 12 ans. La fille qu’il a eue avec une courtisane et que la...
UN OCEAN D’AMOUR (Lupano/Panaccione)

UN OCEAN D’AMOUR (Lupano/Panaccione)

Formidable ! N’y allons pas par quatre chemins : « Un océan d’amour » est vraiment un formidable récit. Et une véritable prouesse puisqu’il est entièrement muet. Mais oui, vous avez bien lu : 224 pages sans aucun dialogue ni récitatif. Et pourtant, l’ensemble est d’une fluidité exemplaire. C’est bien simple : on reste scotchés aux personnages...