Par quoi commencer ? Par l’origine de ses membres, qui possèdent quelques très bons disques à leur actif (au sein de The Obits, Make-Up, The Cops et Holy Fuck) ? Ou par le fait indéniable que ce deuxième album renferme un paquet de tubes aux mélodies irrésistibles ? En fait, si on sent bien que...