NOMEANSNO, Paris, 19 mai 2010

Paris, Glazart, 19 mai 2010 Voilà plus de dix ans que je n’avais pas revu Nomeansno sur scène. Pourtant, je gardais de leurs concerts un souvenir mémorable. Depuis la fin des années 80, le groupe des frères Wright représentait la quintessence du groupe indépendant, sincère et créatif. Ces groupes qui rassemblaient autant les vieux punk,

ROOM 204 balloons

Quel plaisir improbable de retrouver ce duo nantais ! Après leur deuxième album (« Trans Panda »), les choses semblaient pourtant bien compromises… Pierre-Antoine Parois s’en était allé consacrer son temps à Papier Tigre, tandis que Mric Chaslerie traversait des problèmes personnels. Le groupe avait alors été mis en stand by. Pourtant, après une pause de quatre

Read More

ED WOOD JR ruban de Möbius

Malgré une pochette éculée (une photo de leur matériel joliment entreposé dans une pièce vide)*, et une intro basée sur une boucle de guitare samplée, ce duo guitare / batterie du Nord de la France a bien plus à nous proposer qu’il n’y parait. Si le math-rock a bien quelque chose à voir avec leur

NARROWS + REVOK, Paris (nouveau casino)

Quand Nono m’a proposé d’aller voir ce concert, je dois avouer avoir hésité. Pas longtemps en fait, mais… il faut quand même que je vous avoue quelque chose : je ne suis pas super fan de l’album de Narrows ! Pourtant j’y adore certains morceaux, et surtout certaines guitares, mais… je ne suis pas super

THE POISON ARROWS newfound resolution

Après un premier album plus que correct mais passé assez inaperçu dans nos contrées, voici donc le second disque du trio de Chicago. Et même si cela n’a pas aidé à les faire connaître la première fois, le groupe (ou le label) continue de mettre un autocollant promo sur la pochette ; et ce coup-ci,

Read More

MARVIN hangover the top

Rarement un second album n’aura été autant attendu… que ce soit par les sceptiques, plein d’aprioris négatifs, ou par les fans, convaincus d’avance. Si de mon côté, les derniers concerts du groupe m’avaient laissé un léger doute, je me doutais que le passage chez Miguel Constantino (Papier Tigre, Clara Clara, Kimmo, etc.) pouvait donner un

DEERHOOF Offend Maggie

Deerhoof a toujours fait partie de ces groupes à part, bourré de références pleinement digérées, mais créant une musique incroyablement unique. Sur cet album enregistré par Ian et Jay Pellicci (31 Knots), le trio, devenu quatuor avec l’arrivée d’un nouveau guitariste, continue ses explorations abracadabrantesques dans le monde illusoire de la pop. De pop, il

Read More

NOD OFF st

Quel plaisir de retrouver Fred Brousseau, l’ancien guitariste des Bananas At The Audience, derrière ce projet ! Voici donc à quoi le bonhomme passait son temps après l’arrêt des Bananas… et le moins que l’on puisse dire c’est que le bougre revient en forme. Présentée dans un superbe packaging carton, cette première démo présente cinq

Read More

NED rien, merci

Voilà un groupe qui semble devenir de plus en plus talentueux au fil du temps ! Et vu la qualité du précédent album, on peut se dire que ce « rien, merci » allait nous en mettre plein la figure, et pas seulement grâce au vert flashy de la pochette ! Et bien, les tenanciers du label

Read More

RED EYED LEGENDS wake up, legend

Je profite de l’acquisition de la version vinyle (sortie chez Corleone rds) de ce premier album de Red Eyed Legends pour revenir sur ce disque merveilleux (dont la version CD est sortie l’année dernière chez File13). En effet, il était impossible de ne pas parler de ce Wake Up Legend, lancé comme un appel à

Read More

PAPIER TIGRE s/t

C’est donc à l’occasion de leur tournée de novembre, avec quelques mois de retard sur sa sortie donc, que nous recevons le premier album de ce trio nantais. Quel dommage d’avoir attendu si longtemps ! Le trio formé par trois représentants de la scène nantaise ayant été aperçus dans Room 204, Argument, et The Patriotic

Read More

JUBILE / NTWIN split

Tout de même, y a pas à dire, c’est beau un vinyle ! Surtout quand le dessin, signé Pier Gui, et la sérigraphie, faite par Le Dernier Cri, assurent. Mais que cela ne nous fasse pas oublier les protagonistes principaux de ce disque : les stéphanois de Jubile et les marseillais de Ntwin, qui occupent

BLACK LIPS Good bad, not evil

Profitons de leur passage en France en septembre pour revenir sur ce disque sorti en début d’année. Parce que derrière les pseudos coups de cœur des NME et consorts, se cache en réalité un album de rock sixties des plus réussis. Dès le premier titre et son excellent gimmick de guitare plein de fuzz, on