CONFINEE#12 : Nash / Plomb (Paris, France)

[Journal de Confinement] Aujourd’hui, nous allons prendre des nouvelles de Nash, bassiste du groupe post-punk Plomb. Elle nous parle depuis son pavillon de banlieue dans lequel elle enchaine les projets (quand elle ne jardine pas), comme ce clip d’une reprise de Bowie (avec son collègue et conjoint Vincent Faure), ou leur nouveau side project Polar

CONFINE#11 : Arnaud, MrMarcaille (Verdun, France)

[Journal de Confinement] Aujourd’hui, c’est du côté de Verdun que nous rencontrons Arnaud, alias Mr Marcaille, connu pour ses prestations trash réalisées au violoncelle, et en slip (et dont les vidéos YouTube explosent)… Arnaud est un touche à tout hyperactif, participant à mille projets, loin des codes et des qu’en dira-t-on. Et quand Arnaud est

NURSERY eugenia

ALBUM On parle beaucoup de post-punk ces derniers temps. Mais si Nursery peut se rattacher à ce style, c’est sur son versant ensoleillé, bordélique, et dansant, celui ouvert par Gang of Four ou PIL, puis remis à la mode plus récemment par Liars ou The Rapture. Car ce trio nantais aime les vocaux haut perchés,

CONFINE#7 : Seb Radix (Lyon, France)

[Journal de Confinement] Nous sommes le lundi 13 avril, voilà presque un mois que nous sommes en confinement. On va voir du côté de Lyon, prendre des nouvelles d’un vieux copain. Seb Radix a joué dans Kabu Ki Buddha et The Rubicks (entre autres), mais aujourd’hui, c’est en solo qu’il traverse la France de long

CONFINE#4 : Italia 90 (Londres, UK)

[Journal de Confinement] Depuis le 16 mars 2020 nous voilà confinés. Un peu partout, les gens se retrouvent dans la même situation. Concerts et tournées sont évidemment annulées… Histoire de ne pas perdre le lien entre nous, et de se remonter le moral, nous avons été prendre des nouvelles de nombreux acteurs de la scène

K. amputate corporate art

ALBUM. Voilà quelques années qu’on avait pas eu de nouvelles de ce trio belge. Et sur le premier morceau, leur rock sale, avec une petite touche Kepone pas dégueulasse, nous fait du pied… on avait eu quelques réserves sur leur précédent album, avec leurs variations plus pop. Ici, les deux premiers morceaux commencent bien, le

MIËT stumbling, climbing, nesting

ALBUM. Le monde construit par Miët durant une année n’est pas accessible au premier venu. Derrière une production aux petits oignons, Suzy Le Void (passée chez MellaNoisEscape fut un temps) se montre d’une radicalité et d’une complexité certes déstabilisante, mais inspirée. Ce premier album, basé sur le mythe de Sisyphe d’Albert Camus, puise dans les