archives BD

Les tribulations du choucas. 2.
La brousse ou la vie

Lax
dupuis

Le choucas, c’est comme un vieux copain. Il arrive qu’on le perde de vue quelque temps mais on sait qu’on le retrouvera de toutes façons avec plaisir un peu plus tard et qu’il n’aura pas changé. Il aura toujours ce penchant pour le Picon-bière, les calembours faciles et le roman noir, cette volonté d’aider la veuve et l’orphelin et ce refus du cynisme ultralibéral et de l’injustice.
Après le Népal, notre privé vétéran préféré prend cette fois le chemin de l’Afrique. En effet, quand il apprend de la bouche de ses parents adoptifs que Benoît a fugué à la suite d’un contrôle d’identité un peu trop musclé de notre police nationale, le choucas n’hésite pas une seconde à accepter l’affaire et donc à s’envoler pour le Mali, le pays d’origine de Benoît, où celui-ci, rejeté par la France et ses institutions, se serait réfugié. Entre mafia locale et néocolonialistes véreux, notre homme mettra un peu de temps à s’acclimater mais il pourra compter sur le fidèle Gabin ainsi que sur Chester, fan local de série noire, pour tirer cette affaire au clair.
On l’aime bien ce anti héros. On le trouve attachant avec ses maladresses, sa désinvolture et son côté aventurier amateur. On apprécie surtout ses prises de position humanistes et ses coups de gueule contre les dérives répressives et liberticides de notre société. Et même si le scénario de l’un de ses tomes est un peu trop démonstratif, comme ici, on lui pardonne volontiers à notre choucas. Car c’est pour la bonne cause.

[sullivan]

 

 


Pour être chroniqué dans cette rubrique, envoyez vos productions à :
If you want to be reviewed here, send your promotionnal stuff to :
Mathieu Gelezeau - 51, rue Paul Vaillant Couturier - 92240 Malakoff - France /
email : positiverage(a)hotmail.com