archives BD

Le Stéréo club
Bourhis/Spiessert
poisson pilote

Son “Petit livre rock” (paru il y deux ans) n’avait finalement fait que confirmer la passion de Bourhis pour la musique, après la sortie des trois tomes du “Stéréo club”, récit choral (logique quand le fil rouge de l’histoire est la musique…) qui voit les vies des personnages se croiser au gré des humeurs du destin. Il y a donc Guy, spécialiste mondial de jazz qui voit sa vie basculer lorsqu’il tombe amoureux de Britney, chanteuse pour midinettes ; Didier, musicien pas très doué qui rêve de faire carrière dans la chanson ; Petra qui répète d’arrache pied avec son groupe pour impressionner un garçon lors de leur concert pour la fête de la musique ou Youri, qui vit une histoire d’amour aussi intense que brève et compliquée avec une chinoise…
Le point commun de tous ces personnages ? Ils fréquentent tous, de près ou de loin (ils sont gérant, vendeur, client, sympathisant ou répètent dans sa cave), le Stéréo club, modeste magasin de disques un peu oublié, à l’écart des grands centres commerciaux parisiens.
“Le Stéréo club” est une chronique douce-amère (les amours y sont compliqués, les petits magasins ferment les uns après les autres, l’industrie musicale est, tout comme les autres secteurs d’ailleurs, victime du tout libéral…) traitée avec légèreté, humour et une bonne dose de dérision, qui dessine, en creux, un portrait assez juste des années 2000.
Une intégrale (qui propose pour l’occasion 8 pages de surprises en bonus) sympathique comme tout, sans être aussi originale que “Comix Remix” ou aussi irrésistible que “Ingmar”, les 2 œuvres marquantes de Bourhis.

[sullivan]

 

 


Pour être chroniqué dans cette rubrique, envoyez vos productions à :
If you want to be reviewed here, send your promotionnal stuff to :
Mathieu Gelezeau - 51, rue Paul Vaillant Couturier - 92240 Malakoff - France /
email : positiverage(a)hotmail.com