archives BD

Trompe la mort
Clérisse
dargaud

Elle est plutôt discrète cette collection “Long courrier” de Dargaud mais sans faire de bruit, elle commence à s’affirmer et fait désormais partie des collections qu’il faut surveiller. Car après “Où vont nos pères” (de Shaun Tan) qui avait remporté le prix essentiel au festival d’Angoulême 2008, elle propose avec “Trompe la mort” une nouvelle œuvre qui va se faire remarquer.
Clérisse y campe un vieux monsieur, Marcel, papi parfois un peu à côté de la plaque et grincheux, qui occupe sa vie avec les mêmes rituels quotidiens : le jardin, le cimetière et la télé le soir. Jusqu’à ce qu’un clairon repéré sur l’étal d’une brocante ne réveille en lui les souvenirs de sa vie de soldat de la seconde guerre mondiale…
Cette guerre a été tant de fois évoquée par les artistes que pour s’y frotter de nouveau, il vaut mieux avoir des atouts à faire valoir. Et là, ça tombe bien car Clérisse en a quelques uns en stock. A commencer par ce dessin brillant, tout en rondeurs et en tendresse, dont le côté suranné ne pouvait mieux accompagner les réguliers retours dans le passé de la narration. Car l’apparition du clairon, vous vous en doutez, va complètement bousculer la vie pépère de Marcel. Notre attachant papi se met en effet alors en tête de retrouver l’instrument qui l’a accompagné en 1940 (il était le clairon de son régiment) et qu’il avait dû enterrer, désespéré, au pied d’un arbre sur ordre de son supérieur. Sa quête l’entraîne ainsi dans des péripéties aussi fantaisistes que réjouissantes qui se terminent par une pirouette poétique antimilitariste des plus étonnante et jouissive ! Bravo !

[sullivan]

 

 


Pour être chroniqué dans cette rubrique, envoyez vos productions à :
If you want to be reviewed here, send your promotionnal stuff to :
Mathieu Gelezeau - 51, rue Paul Vaillant Couturier - 92240 Malakoff - France /
email : positiverage(a)hotmail.com