archives BD

Quitter la ville, volume 1
Su-bak
atrabile

Après l’univers onirique et quelque peu déstabilisant du hong-kongais Chihoi (dans “A l’horizon”), Atrabile poursuit son exploration de la bande dessinée asiatique en inaugurant avec “Quitter la ville” une collaboration avec l’éditeur sud-coréen Sai-comics, récemment mis à l’honneur au festival d’Angoulême. Dans le volume 1 de ce diptyque, Kim Su-bak se met en scène au travers de Chamallow (surnom qu’on lui a donné au service militaire parce qu’il était mou). Façon pour lui de faire le point à un moment important de sa vie. Car malgré sa motivation et sa volonté, le jeune dessinateur n’arrive pas à vivre de son art. Endetté (il n’a pas payé son loyer depuis plus d’un an et vient de se voir couper l’électricité et le gaz) et malgré la quasi-humiliation que cela représente dans cette société sud-coréenne à la hiérarchie sociale proche d’un système de castes, il se voit contraint d’accepter un travail de nogada, c’est-à-dire d’ouvrier journalier en bâtiment. C’est cette expérience, qui dura quelques mois, qu’il livre ici ainsi que les états d’âme, atermoiements, doutes et réflexions sur la vie qu’elle stimula.
A la façon de l’autobio américaine (on sent que Tomine, Matt ou Brown ont compté dans la démarche de l’auteur), Kim Su-bak propose ici des anecdotes, sommes toutes assez banales, tirées de ce quotidien, qui, compilées, finissent aussi par esquisser (on aurait cependant aimé qu’il aille un peu plus loin, mais peut-être est-ce le cas dans le second volume) le portrait d’une société sud-coréenne encore très méconnue chez nous, où l’importance de la réussite sociale peut s’avérer incroyablement handicapante quand on ne désire pas forcément se fondre dans le moule.
Un premier volume pas franchement révolutionnaire mais sincère et plaisant, à l‘image du dessin noir et blanc de l’auteur qui rappelle étrangement le Frederik Peeters (qui a commencé à publier, faut-il le rappeler ?, chez le même éditeur) des débuts.

[sullivan]

 

 


Pour être chroniqué dans cette rubrique, envoyez vos productions à :
If you want to be reviewed here, send your promotionnal stuff to :
Mathieu Gelezeau - 51, rue Paul Vaillant Couturier - 92240 Malakoff - France /
email : positiverage(a)hotmail.com