archives BD

Requiem pour un champion
Boulbar/Gravé
les enfants rouges/roy music

Vincent Gravé a impressionné à chacune de ses sorties, que ce soit pour “Fausse route” ou “Petites coupures”. Il a visiblement décidé d’enfoncer le clou avec “Requiem pour un champion”, récit une nouvelle fois très noir. Il faut dire que son travail graphique colle parfaitement au genre. Et son dessin noir et blanc au feutre porte en effet une nouvelle fois merveilleusement cette histoire de champion déchu, sorte de prière pour un homme qui n’est pas mort, mais tout comme.
L’homme, c’est Iron Jack, boxeur surdoué à qui le titre de champion du monde semblait promis s’il “évite les femmes et la grosse tête” (dixit Eddy, son coach). Sauf qu’il y eut Lisa, la grande vie, les palaces et les dollars flambés pour garder la belle. Les bourbons avalés, les clopes grillées aussi. Du coup, le champion s’est retrouvé au tapis. Et la belle s’est envolée. Alors Jack veut livrer un dernier combat à plusieurs millions pour la reconquérir. Un baroud d’honneur qui va mal tourner et l’envoyer en prison pour 32 ans…
Impeccablement dessiné, ce roman graphique sombre et désabusé peut également compter sur une narration rythmée et des cadrages singuliers. Mais le véritable atout de ce requiem, ce qui le rend vraiment attachant, c’est bien entendu le cd qui accompagne le livre et qui se propose de raconter l’histoire de Jack Ranieri sous un autre angle, en 13 morceaux, signés Boulbar, au chant parlé (pour que les paroles soient clairement audibles) et aux arrangements (piano, contrebasse, saxo…) très sixties. Une démarche vraiment originale à saluer !

[sullivan]

 

 


Pour être chroniqué dans cette rubrique, envoyez vos productions à :
If you want to be reviewed here, send your promotionnal stuff to :
Mathieu Gelezeau - 51, rue Paul Vaillant Couturier - 92240 Malakoff - France /
email : positiverage(a)hotmail.com